L'urgence rurale


L'urgence rurale

Article
Accueil Eric DOUMAS 2022
 
| Eric DOUMAS 2022 | Divers | Divers  Vu 1284 fois
Article N°26931

L'urgence rurale

Le prochain Président de la République sera probablement issu du Mouvement de la Ruralité

L’été 2022 met en évidence les errements politiques qui existent pourtant depuis de nombreuses années. Les fractures sociales s’imposent à tous et sur tous les sujets. Pour autant, il y a des solutions.

Il est indispensable, dès maintenant, de faire confiance au monde rural.

 

Soyons clair !!

Aujourd’hui, les règles sont imposées par de pseudos intellectuels urbains confortablement installés dans leur bureau équipé d’une climatisation. « Au moins l’hiver, je peux travailler en bras de chemise si même l’été je m’oblige à porter une petite écharpe pour éviter les coups de froid… ».

Nos campagnes sont belles ! nos campagnes sont utiles et nécessaires ! Nos campagnes sont l’avenir de notre civilisation !

 

Il faut arrêter l’EOLIEN, intermittent du spectacle énergétique, qui détruit nos paysages, plombe le patrimoine, fonctionne mal et est dangereux pour le voisinage proche. Il faut lutter contre la destruction de zones forestières ou agricoles pour installer des fermes photovoltaïques gigantesques. Il existe des solutions de BON SENS.

Il faut arrêter du nuire aux AGRICULTEURS et ELEVEURS qui, certes, travaillement parfois la nuit, les week-ends. Mais il faut connaitre la nature pour vivre en son sein. L’exigence des saisons, de la météo impose des fonctionnements adaptés. Un seul exemple : La paille se presse souvent la nuit pour garder un minimum d’humidité pour un meilleur résultat. Les agriculteurs, les éleveurs nous nourrissent. Respectons-les ! aidons-les ! ils sont notre avenir. Ils ont des solutions de BON SENS.

Il faut arrêter les comportements inconséquents de certains sur des sujets aussi importants que l’EAU et la FORET. Il faut conserver les zones humides et les entretenir. Il est nécessaire de promouvoir l’installation des bassines, de conserver des points d’eau et d’autoriser la captation d’eau l’hiver. La forêt est aussi un élément qui appelle vigilance et entretien. Si utile pour capter le CO2, pour nous meubler, pour construire, pour nous permettre d’y pratiquer nos passions, la forêt ne doit pas succomber aux élucubrations de dangereux individus. Je pense à celles et ceux qui ne veulent plus de sapin de noël, ne veulent plus d’entretien des zones coupe-feu, ne veulent plus de bois « marchand ». Les RURAUX ont des solutions de BON SENS.

Il faut arrêter ces dogmes écologistes imbéciles concernant le ré-ensauvagement. La NATURE doit être géré pour un juste équilibre. Les professionnels du secteur, les chasseurs, les pécheurs, les randonneurs connaissent parfaitement leur biotope et entretiennent « en bon pères de famille » ces espaces. Travaillons tous ensemble ! Il faut aussi prendre conscience « du sauvage » pas celui des dessins animés mais le vrai ! plusieurs évidences : Le loup n’a plus sa place dans les zones d’élevage – Les espèces invasives doivent être réduites – La nature est cruelle. C’est un fait – La mort fait partie de la vie (chaine alimentaire, etc..) – La maltraitance est condamnable – Bambi n’existe pas – Les lions ne discutent pas avec les phacochères. Ils les bouffent !! pour le mieux vivre ensemble, nous avons des solutions de BON SENS.

Il faut arrêter de croire, qu’à la campagne, rien n’est grave et tout est facile… Non !!! LE HANDICAP, La SANTE, l’EMPLOI, la SECURITE, la MIXITE sont autant de challenges difficiles à relever. Nous devons retrouver le chemin du BON SENS.

Le Mouvement de la Ruralité LMR agit au quotidien sur tous ces sujets depuis tant d’années que nous sentons bien les attentes de nos concitoyens. La vie Urbaine hors sol est très minoritaire mais elle veut imposer ses choix à la majorité. Des associations financées par des milliardaires sans scrupules instrumentalisent les images au détriment du BON SENS.

Le Mouvement de la Ruralité LMR a marqué les esprits lors de sa présentation des « 30 propositions pour la RURALITE » aux candidats à la dernière présidentielle le 15 février 2022 à Paris. Il a aussi marqué des points en présentant 90 candidats aux législatives qui suivaient. Nous voyons bien que ce n’est pas suffisant…

Il faut agir autrement, plus fort, plus vite. Je suis convaincu du bien-fondé de nos intentions issues d’un juste retour d’expérience.

Au fond, si nous réussissons à convaincre, le prochain Président de la République pourrait être issu du Mouvement de la Ruralité.

 

 

Tribune rédigée à Vendôme le 7 août 2022 par

 

Eric DOUMAS

SECRETAIRE GENERAL L.M.R.

www.lemouvrural.fr


Eric DOUMAS

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...